Le Choix Du Twitto – @Donquixote_Cell nous parle des “Diss Tracks” qui l’ont marqué [News]

Le Choix Du Twitto – @Donquixote_Cell nous parle des “Diss Tracks” qui l’ont marqué [News]

Après nous avoir parlé BoyKls dans un précédent Choix du Twitto, @Donquixote_Cell est de retour cette fois pour nous parler de ses clashs favoris du hip-hop gabonais.

“Pas de clash avec les Wack Niggas” Xclvsif – Fratricide

 

Le hip-hop a toujours mis en avant l’égo de chaque artiste, ce faisant certaines frictions se créent entre eux et font naitre des diss tracks. Voici donc selon moi les trois plus gros diss tracks qu’on a eu au sein de la nouvelle génération.

Au revoir – BoyKLS

Nous allons commencer par BoyKLS, l’un des rappeurs les plus prolifiques du moment: BoyPablo, Zoe(3), Papoudinho, Massamayo Ft. lil van, Mabanda Flash McQueen, Generation Miracle feat Neda & Freshy boy. BoyKLS n’est plus à présenter mais sa carrière a vraiment explosé grace à son diss track “Au revoir” adressé à MR King. À l’époque c’était une véritable claque: flow énervé et rapide, les punchlines pleuvent et une phase mémorable après la note vocale du “yaya” de MrKing.

Titre introuvable. Il a peut-être été supprimé. 
disclamer : le morceau a depuis été retiré de soundcloud

Fratricide – Xclvsif

Ensuite on a Xclvsif qui a l’époque chantait plus qu’il ne kickait, mais a commis un fratricide sanglant en enterrant Lionel Creamin’el et lâchant plusieurs piques au passages aux membres de son entourage comme Yvy Realkiller ou Zeincs. La vidéo réalisée par Raiween illustre et souligne parfaitement toutes les paroles du son et le rend encore plus tordant.

Titre introuvable. Il a peut-être été supprimé. 
disclamer : la vidéo a depuis été retiré de YouTube

April O’neal – Tris

Enfin, à mon humble avis le meilleur Diss track du game gabonais revient à Tris pour April O’neal, un diss track mémorable et à mettre au panthéon. Le morceau en lui même est bon et les tournures et references employées par Soss Motema ont totalement discrédité Amenem auprès du public gabonais. C’était un coup dur pour sa carrière et un tremplin pour Tris je pense qui en a profité pour se faire voir. Le refrain évocateur et drôle nous reste vite dans la tête

“April o’neal(bis), Amenem est moins connu qu’April o’neal
Combien de tes potes ont mis April au lit ?
Ta carrière c’est juste une boro comme April o’neal”

Comme mention honorable, j’aimerai aussi citer Melvin Trix – Plus jamais et La Réponse de Tris & Rodzeng à Yvy Realkiller et au Collectif people.

Merci beaucoup à @Donquixote_r d’avoir partagé son coup de coeur avec nous. N’hésitez pas à nous contacter par mail our sur nos réseaux sociaux si vous souhaiter partager un Choix du Twitto.

 

Rien à redire pour l'instant

Donnez votre avis