“Un Petit Mutant Dans Son Coin”, Lord Ekomy Ndong est toujours au top !

bwelitribe-petit-mutant-dans-son-coin-lord-ekomy-ndong-cover-front

“Un Petit Mutant Dans Son Coin”, Lord Ekomy Ndong est toujours au top !

« Appelle moi l’Afrikain »… Ces paroles raisonnent encore dans la tête de tous les Gabonais amoureux de HipHop depuis la sortie de cet album en 2003. En effet, il s’agit là de l’album de Lord Ekomy Ndong qui aura marqué les esprits et conquit le coeur de plus d’un. Quelques albums plus tard, alors qu’il faisait un peu moins de promotions sur ses albums et que seuls les initiés suivaient son actualité avec assiduité, Ekomy nous sort dans la semaine du #CatalogueChallenge (nous reviendrons sur le dernier épisode) pas moins de 2 projets !!! 2 !!! Nous avons déjà parlé du single 2 titres qui contenait « Odzambogha » et « O Ne Nza ». Ces 2 titres étaient l’arbre qui cachait la forêt… Des abeilles ! Voici la chronique de Petit Mutant Dans Son Coin et Toujours Autant Dans Son Coin.

bwelitribe-petit-mutant-dans-son-coin-lord-ekomy-ndong-cover-back

C’est Pas Fini ?

A l’écoute du 2ème son de Petit Mutant Dans Son Coin, on a envie de s’exprimer « Encore ??? ». Ekomy dénonce sans ambage la pression que le groupe MH subit depuis déjà quelques années des autorités locales. C’est sous forme de conversation avec son frère Yannick puis son père qu’il nous explique comment régulièrement ils sont boycottés au détriment même du Gabon car même rejetés pour des projets qui mettraient en valeur le vert-jaune-bleu. On découvre alors quelques anecdotes pas très jojo…

 

« Metro, Boulot, Dojo »

Le groupe MH s’est toujours positionné en guerrier autant sur les idées que physiquement. Pour ceux qui connaissent un petit peu les activités de Maât Seigneur Lion et Ekomy, le discours de Cheikh Anta Diop est forcément à double sens. La force du mental, l’intelligence mais aussi la force physique… Autant d’éléments qui permettent de traverser la vie. Pour les obtenir, « La condition ultime » est la Discipline.

C’est toujours avec cette rigueur qu’a dû être écrit Tshabuze !. Dès la première écoute du son, le duo Ekomy/Lestat XXL nous rappelle d’un seul coup l’époque Nya Binghi. Un goût d’Evite Le Boucan très prononcé quand on analyse bien le titre ainsi que l’atmosphère relax du son qui est vraiment un échange entre 2 frangins de longue date. Le HipHop est au rendez-vous.

On est obligé de parler de la petite Ayile Ekomy Ndong ! La fille de 16 nous gratifie de sa présence sur l’album de son Papa. C’est Ekomy sur de l’Afrobeat qui danse avec sa fille lui rappelant, le temps d’une histoire, son identité, sa mémoire. La voix d’enfant douce d’Ayeli est très agréable à écouter.

« Petit Mutant Dans Son Coin » ou le rêve de liberté ensemble

Un enfant mis à l’écart naturellement car épris de savoir. Rassuré par sa Maman, il évolue, grandit et rencontre des personnes qui veulent enfin partager la vie avec lui. Et c’est avec ces amis autour de lui qu’il imagine alors le reste de sa vie. Il se rend compte alors que… Ce titre éponyme de l’album est sans doute le morceau qui vous trimballera d’une émotion à l’autre. La narration d’Ekomy est juste un délice et le refrain bien rythmé ramène une dynamique à toute la mélancolie qu’on pourrait ressentir.

Sur ce premier projet que nous avons découvert nous pouvons dire sans hésitation qu’une fois encore la Mission est ACCOMPLIE. Du moins sa première partie…

Commentaires:3

Donnez votre avis