#TBT Revenons sur quelques titres de Koba & Lestat XXL [Clip/Audio]

#TBT Revenons sur quelques titres de Koba & Lestat XXL [Clip/Audio]

Ce dimanche nous étions plus de mille mélomanes sur le Live Facebook qui opposait deux grands MC’s de la scène hip-hop gabonaise : Koba Building et Lestat XXL. En s’inspirant du modèle lancé par Timbaland, les deux artistes ont opposés leurs catalogues musicaux respectifs. Revenons sur quelques titres de ces deux artistes.

Lestat XXL

« Moi sans LBV, c’est comme LBV sans mapanes, le pays sans corruption… l’auberge sans salut. » –
Lestat XXL – Evite Le Boucan !

Ce serait insensé de parler du catalogue de Lestat, sans parler de son couplet sur Evite Le Boucan par Nayabinghi sorti en 2000. Certains disent que c’est le meilleur couplet de ce morceau.

Evite Le Boucan est un morceau du Nayabinghi (Maat, Lestat, Why et Ekomy) qui est sorti dans les années 90 – ça ne nous rajeunit pas tout ça !
Lestat a sorti un couplet XXL dans ce morceau. Ce n’est pas pour manquer de R aux autres MC, mais le track pouvait s’arrêter après son couplet.

Peu de temps après, Lestat s’installe à Montreal. Il sortira deux morceaux solo Understand Me Now et Easy mais aussi le très lourd Invasion Barbare avec Don Alias et Gregson, sorti en 2005.

Lestat XXL peut se targuer d’avoir l’un des meilleurs albums du rap gabonais : Bienvenue à LBV. Cet album sorti en 2007 est une carte d’identité de Libreville en 22 titres. Lestat a passé plusieurs morceaux de cet album comme Le Sommet (Ft Shad’m) – Shad’m qui a été en clash avec KobaLe Son des Braqueurs, Dans tous les kwats Ft. Iseehigh ou encore La Fin en ft. Don Alias.

Zorbam Produxions aka La machette coupe toujours le bois.

En 2018, Lestat sortira son 2e album EAE – En attendant l’emergence entièrement produit par Lord Ekomy Ndong. On retrouve dans EAE un Lestat XXL toujours percutant qui invite la nouvelle generation comme dans le titre Mes éléments avec Bak Attak.

Koba Building

 

En 2005, Koba Building qui se définit comme Le Kriminel au mic à cette époque vient braquer les ondes avec le titre “Qui veut” produit par Eben Entertainment.

Koba sortira très vite un premier album, bien accueilli par le public : Le Kriminel (2006); qui marquera le rap gabonais. De cet album on retient les morceaux comme Rien compris en ft. avec Deelay et Ba’ponga, Casse ton cou ou encore La Prophétie.

En 2012 il est considéré comme le King du Hip Hop gabonais et comme une pointure du rap africain. Signé chez Mayena Production, il sortira l’album 2030 d’où est extrait le morceau Royaume des Kings.

Koba reviendra en 2018 avec son 3e album Black Roses et le 4e volume de sa mixtape Ghetto Bling. Il nous faisait réécouter les titres Kwata et Kemi Seba pendant le live.

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’assister au live, il est disponible sur la page Facebook de Lestat XXL.

 

Sources : Lestat , GMT

Rien à redire pour l'instant

Donnez votre avis