Syanur fait son grand retour avec Streezy Kill Vol 1 [News]

Syanur fait son grand retour avec Streezy Kill Vol 1 [News]

L’année 2018 a été un excellent cru pour le Hip Hop 241 (oui nous ne cesserons de le dire et vous rediriger ici ). C’est dans cet élan positif que Syanur a décidé de faire son grand retour en fin d’année 2018.

Qui est Syanur? 

Vous l’avez oublié? Si je vous dit Kesstate & Syanur ça vous revient? Le rappeur des Charbonnages à Libreville a longtemps fait duo avec son compère Kesstate dit Benjamin Franklin. Le duo s’est illustré avec plusieurs sons

 

notamment un projet ( OELTB ) entre 2012/2013 (période où un autre duo s’exprimait avec Propre & Dosé).

Le duo a dû se séparer lorsque Benjamin Franklin prit ses valises pour continuer ses études en France. C’est à ce moment que nous avons perdu Sya de vue. Le mc a eu l’occasion de kicker en featuring avec Ndoman sur un son et sortir Oppresseur mais rien ne lui permettant de rester visible dans le Game. Nous croyions que le mc avait raccroché les crampons, quelle fut notre surprise de tomber sur ce projet!

Streezy Kill Vol 1.

 

C’est quasiment dans l’anonymat le plus total que Syanur a sorti son EP Streezy Kill Vol 1. Composé de 7 titres dont seul Oppresseur était déjà connu du public, le projet du rappeur signé chez Deezy Sound est assez solide. Nous pensions le mc rouillé par son absence mais rien n’est. Le projet est quasiment produit par Magicstick aka Styve de La Fuente et ne contient que des featurings avec les membres de son label (Speedy, Crazy Tiff, G Rock…).  Syanur nous a toujours plu de par son flow, il prouve que lyricalement il est également prêt.

Streezy Kill est un projet “Street” ou plusieurs thématiques sont abordées. Des sons comme BBB,  Streezykill  ou encore Fuego vous ferons bouger la tête tandis que Open Your Eyes vous fera réfléchir.

Nous sommes contents de réécouter Syanur et nous lui souhaitons un bon retour! Vous pouvez écouter le projet ici.

 

PS: Nous déplorons le fait que le projet ne soit disponible sur toutes les plateformes. En espérant que l’artiste et sa team y remédient.

Donnez votre avis