Le nouvel album de Ba’ponga ne convainc pas [Chronique]

Le nouvel album de Ba’ponga ne convainc pas [Chronique]

Ba’ponga aka L’Animal est une des légendes du HH241. On se souvient encore de l’engouement autour du Catalogue Challenge où ses projets affrontaient ceux d’un Lord Ekomy Ndong qui annonçait l’album « Petit Mutant dans Son Coin. » Ce genre de momentum qui aurait pu donner une toute autre impression à « Terre Nouvelle » qui nous a laissé sur notre faim…

 

Un lead single moyen

 

Déjà à l’annonce du lead single, « Bima », dont le clip a été réalisé par Anda-X, les premiers retours n’étaient pas toujours très flatteurs. En effet, l’Homme qu’est L’Animal, a voulu nous montrer que comme NG Bling, il était toujours dans le coup. Le choix de langage fait pour parler aux jeunes passe moyen. On a l’impression que le grand « force » dans un style mal maîtrisé que ce soit en terme de flow que de rimes. Toutefois, la vibe du refrain ressemble bien a du Ba’Ponga qu’on aime. Nous sommes donc mitigés.

D’autres titres comme « Rendez-vous » ou « J’accepte » n’auront pas trouvé plus de succès lors de l’écoute du projet par l’équipe. Il semble que l’Animal avec le temps ait perdu de sa plume… Heureusement, que sur certains sons, Ba’ponga a su apporter la vibe qu’il fallait comblant certaines « lacunes » notamment en terme de rimes parfois maladroites. Ainsi « Ferme Ta Bouche », est un des sons qui mérite clairement de passer très fort en club. Un potentiel qui ne demande qu’à être exploité par les DJ de la capitale, s’ils le veulent bien. Une bonne vibe, des paroles simples répétées… C’est la recette qui marche ! En tout cas, elle marche avec nous 😁.

On a bien aimé les feats

« C’est codé » est un son qui aurait pu facilement être le lead single ! Le beat vient de chez WeUpgrade et c’est Owoninho lui-même qui est à la composition. Le petit pont et le refrain qui nous transportent avec le petit gimmick à la fin « tu connais mon nom tu connais mon style » qu’on aimerait crier en coeur lors d’une future prestation de la bête de scène. On ne peut pas ne pas parler de la prestation de Tina qui clairement tire son épingle du jeu avec ce feat très réussi.

D’autres feats de ce projet sont très intéressants notamment « Africa » avec Prince Kiala et MC Bright ou encore « On a pas le temps » ft. Giga Boro et D-Street. Ba’ponga en « compétition » est bien meilleur qu’en solo sur ce projet. Sa plume sur le dernier feat cité est un vrai plaisir. On est loin du lexique de Bima. Ici, le lyrics est aisé et fluide. Bien joué !

En définitive, ce projet qui a été annoncé en grandes pompes avec une multitude de partenaires aurait, nous pensons, été plus digeste voire très bon, s’il nous avait été servis au format EP. Il aura au moins le mérite de nous faire découvrir quelques titres plutôt bons mais trop peu malheureusement…

Commentaire:1

  • Karter Blue

    Répondre 13 mai 2022 0 h 37 min

    Très bonne analyse. Juste le début que j’ai pas apprécié pourquoi faire référence à NG Bling ?
    Bref pour le revenir sur le projet je m’attendais effectivement a du lourd mais je le trouve assez léger bien que le travail autour (Beat , Pochette , Promo etc..) est remarquable. L’artiste essaye de se fondre dans la masse mais n’est clairement plus le Baponga de 2000 normal ok est en 2022 . Grosse force a L’animal .. #KarterBlue

Donnez votre avis