Vicky R : De l’insouciance à la maturité, V

Vicky R : De l’insouciance à la maturité, V

Le titre de cet article n’est évidemment pas un hasard. Le second EP de Vicky R, V,  sort aujourd’hui quasiment 6 ans après l’album « All Over The World » alors qu’elle avait à peine 18 ans. Un projet de 6 titres dont le single que nous connaissions déjà, BB ,qui nous a beaucoup beaucoup plu chez BweliTribe.

Leggo

Rentrons direct dans le vif du sujet : Ce projet tient la route. Et non seulement il tient la route mais en plus il est bon !

Certains demandaient sur notre page FB ce que Vicky avait fait à part « LEGGO »… Quelle audace !!! La jeune femme n’a cessé de bosser toutes ces années afin d’atteindre ce niveau, ce style et surtout cette position qu’elle a aujourd’hui dans le hiphop… français.

C’est la DA qu’a choisi Vicky avec son manager Lexx Smith. Ne pas se cantonner à un marché local qui ne propose aucune alternative autre que des scènes qui ont souvent un arrière gout de politique. Vicky est donc à la conquête du monde et voit grand. Sa participation à la Relève de Deezer est le résultat de quelques années de travail acharné autant sur son style que sur le terrain.

La plume de Vicky a bien grandi et le contenu de ses textes s’en ressent. Depuis « Plan B », la transition s’opérait tout doucement et « Horama » est le premier titre qui profite du full potentiel de la Vicky adulte. « Comme personne » le confirme.

Mais revenons-en au projet en lui même. L’intro” et Le Temps” sont les titres qui touchent directement l’âme de ceux qui les écoutent. Sur des mélodies similaires, bien que les beatmakers soient bien différents, Vicky a su trouver les mots pour exprimer ses pensées. On ressent beaucoup de nostalgie, mélancolie et parfois des regrets tout en restant fort et en gardant la tête haute. On évoque ici les pertes, notamment celle de sa mère, et les victoires qui fortifient.

Bleu Bombay

Nous avions donc été prévenu… Ce son aurait pu être LE single de cet EP tellement on ressent tout ce qui a été appris et s’est développé par Vicky. Le son a le format pour marcher. La mélodie qui part et revient, facilement entêtante. Le flow qui varie, le petit chant qui va bien… Ce son est juste une dinguerie !

En terme de texte, narration, “Rapstar” raconte une relation qui devient compliquée. On vous avait dit qu’elle avait grandi !!! Le travail ou l’amour ? C’est ce choix cornélien qui est proposé sur cette piste dans laquelle un couple se déchire car le travail les éloigne. Il faut dire qu’il est rare que Vicky nous sorte ce genre de texte… Mais ça c’était avant !

“Plus rien ne m’étonne” pour exprimer sa lassitude face aux événements de la vie… Faut dire que rien qu’en regardant les visuels de Vicky, son regard toujours blasé ne nous a pas échappé. Ici, on est focus vers nos objectifs. On veut avancer et laisser derrière nous tout ce qui est négatif. Un son qui correspond sûrement à la mentalité qui lui permet d’avancer comme elle l’a fait jusqu’ici avec brio.

Vicky est l’une des rares artistes gabonaises qui a réussi à s’affirmer dans le Rap FR grâce à des choix stratégiques intelligents dont beaucoup devrait s’inspirer. Une nouvelle ère pour le rap gabonais commence et il faudra compter sur des talents comme le sien pour le faire découvrir à l’international.

Cet EP est une réussite. Le fruit d’années de travail et ça se respecte.

AVE V !!!

via GIPHY

 

Commentaire:1

Donnez votre avis