Plan Marketing de départ d’un Falaman par Tiss Warren Jazz [Dossier]

warren-by-ez

Plan Marketing de départ d’un Falaman par Tiss Warren Jazz [Dossier]

N’hésite toujours pas à relancer des clients en gardant tes conditions. Ils penseront que tu serais en position de faiblesse mais ce ne sera pour toi, rien d’autre que de la courtoisie, du business, de la gestion des relations clients.

bwelitribe-warren-jazz-by-ez2

crédit photo EZ Images

En fonction de ton expérience tu dois déjà pouvoir anticiper les périodes qui peuvent considérablement te faire rentrer de l’argent. Noël va arriver, il faudrait déjà penser à une offre promotionnelle et lancer ta promo en novembre. Un peu comme ces magasins de jouets qui nous asphyxient de leurs publicités sur TF1.

Tu seras booké et tu confirmeras les dates qu’à condition de toujours avoir reçu tes 50 ou 60% du gain ou l’intégralité. C’est toi qui djigues, pas dans le sens “orgueil” mais juste de la stratégie et du business. Parce que quand tu es quelqu’un de sérieux, tu sais que tu livreras ton travail mais on n’est jamais sûr d’être payé à la livraison. Les humains sont étranges mais toi, n’hésite à voir sur le long terme. Reste cool, vrai et frais. C’est comme ça que tu imposeras ta position sur le marché.

bwelitribe-warren-jazz-by-ez1

Sur le long terme, quand tu vas saturer de clients, là maintenant tu pourras embaucher des jeunes que tu formeras, à qui tu attribueras des attestations de stages et qui signeront des contrats stipulant qu’ils ne pourraient calquer sur ton projet que 2 ou 3 ans après la date de votre fin de contrat.
Mais bon, avec le Gabon qui sombre, je ne sais plus si le marché de l’événementiel retrouvera ses beaux jours pour offrir aux jeunes plus de possibilité d’augmenter leurs chiffres d’affaires et donc de pourvoir faire vivre leur famille.

Tiss Warren Jazz

Rien à redire pour l'instant

Donnez votre avis